Adieu Gotlib

Artémisia, un peu émue, salue l’artiste de génie et s’interroge… Restera-t-il celui qui libéra la BD en la rendant absurde?

Quoiqu’il en soit, il reste pour Artémisia à faire en passant un sort à Super Dupont! Faut-il s’insurger contre cette figure plus que masculine? La caricature amusa par la multiplicité de ces super dérisions à répétition, contre l’éclat tonitruant des supers zéros américains, contre la franchouillardise ambiante et souvent pesante, contre l’accadémisme du beau-bien-fait, etc. Finalement, si par réflexe on s’inquiète de la présence dominante de héros indubitablement trop souvent masculins, voire machos, ici, avec un peu de recul, on se réjouira sans doute de ne pas avoir eu de super duponne! Quoique…
Salut l’artiste, encore merci pour tout ce que tu as créé, cette fraicheur, cette énergie à la mettre en bulles, en boites ou en briques, et encore merci pour nos grands éclats de rires dont il nous reste la nostalgie!
Salut l’artiste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *