Prix Artémisia Humour 2017 décerné à Jacky Fleming

Le jury du prix Artémisia de la bande dessinée féminine attribue le
Prix Humour 2017 à
Jacky Fleming pour son album
Le problème avec les femmes

Couverture le problème avec les femmes

À travers une réjouissante succession de dessins bourrés d’esprit, évoquant parfois celui auquel ont attribue “l’invention” de la bande dessinée, à savoir Rodolphe Töpffer, Jacky Fleming retrace avec une ironie mordante l’évolution de la représentation du “deuxième sexe” dans nos sociétés patriarcales.  L’artiste s’amuse et nous amuse des préjugés, projections et interprétations trop souvent infériorisantes et infantilisantes de “la meilleure amie de l’homme après son chien”. Second degré garanti !

Le problème avec les femmes de Jacky Fleming aux éditions Dargaud

  • Prix Artémisia Humour 2017
  • Date de parution 21/10/2016
  • EAN 978-2205076110
  • ISBN 2205076116

Le jury a également attribué un Grand prix, un Prix spécial et un Prix avenir.

Le prix Artémisia co-fondé en 2007 par Chantal Montellier et Jeanne Puchol a pour objectif de mettre à l’honneur la production féminine dans la bande dessinée pour le scénario et/ou le dessin.

Il a distingué une dizaine d’albums depuis sa création. Grâce à cette mise en lumière certains titres on été réimprimés.

Céline Wagner, Jacky Fleming, Chloé Wollmer-Lo, Carole Maurel et Nicole Augereau succèdent à Sandrine Revel et Théà Rojzman lauréates du prix 2016.

Comme chaque année, la proclamation des prix aura lieu le 9 janvier, date anniversaire de la naissance de Simone de Beauvoir.

La remise des prix aura lieu le 12 janvier 2017 à AgroParisTech, Cliquez ici pour les détails et l’invitation

Remise du prix Artémisia 2016

pict_artemisia_prix_2016_large

Comme chaque année, le Prix Artémisia est proclamé le 9 janvier, date anniversaire de la naissance de Simone de Beauvoir.
Pour cette neuvième édition, le jury a distingué deux auteures.

Le Prix Artémisia 2016 est attribué à Sandrine Revel pour son album Glenn Gould, une vie à contretemps, paru aux éditions Dargaud. Cette magnifique biographie dessinée explore la vie du célèbre pianiste.
Cet ouvrage riche et documenté permet de découvrir la personnalité cachée de l’artiste et tente de percer le mystère de ce génie de la musique. Sandrine Revel succède à Barbara Yelin, récompensée en 2015 pour son album Irmina.

Une mention spéciale du jury est décernée à Théa Rojzman pour son album Mourir (ça n’existe pas), paru aux éditions La Boîte à bulles.Un récit intimiste et poignant magnifiquement réalisé en couleurs directes à l’aquarelle, qui aborde les thèmes forts du traumatisme, de la souffrance et de la folie.

L’objectif de l’association Artémisia est de mettre à l’honneur
la production féminine dans la bande dessinée pour le scénario et/ou le dessin.

Chantal Montellier, bédéaste et fondatrice du Prix Artémisia, est entourée d’un jury composé de :
– Eva Almassy, écrivaine, complice des «Papous dans la tête»
sur France Culture ;
– Odile Conseil, journaliste, créatrice du festival Ciné Salé, également «Papou» ;
– Jean-Christophe Deveney, scénariste de bande dessinée, enseignant ;
– Céline du Chéné, productrice à France Culture, chroniqueuse et reporter pour «Mauvais Genres» ;
– Karim Miské, réalisateur et romancier ;
– Catel Muller, bédéaste et illustratrice ;
– Patrig Pennognon, correcteur, poète, journaliste culture ;
– Olivier Place, directeur des librairies Flammarion ;
– Silvia Radelli, plasticienne ;
– Donatella Saulnier, écrivaine, critique littéraire, médiatrice culturelle ;
– Rachel Viné-Krupa, spécialiste de l’art mural mexicain, de Frida Kahlo et de Tina Modotti.
La remise du prix aura lieu le 21 janvier à la librairie Flammarion duCentre Georges-Pompidou à partir de 18h30.

CONTACT PRESSE
Mona Fatouhi – 06 29 60 51 45 – mona.fatouhi@wanadoo.fr

ok-invite-21-1