Troisième sélection pour le prix 2017

Le Jury d’Artémisia s’est réuni pour effectuer sa dernière sélection des BD de femme pour le prix 2017. Cette troisième sélection a permis d’en distinguer 15 parmi les œuvres publiées depuis la rentrée. Elles rejoignent les 22 bandes dessinées déjà retenues lors des séances précédentes.

Voici cette 3ème liste :

  1. Quand viennent les bêtes sauvages de Nicole Auguereau – flblb
  2. La différence invisible de Mademoiselle Caroline et Julie Dachez – Delcourt
  3. Autel California Face B : Blue Moon de Nine Antico – L’Association
  4. Encaisser de Marlène Benquet et Anne Simon – Sociorama/Casterman
  5. Ipak Yoli de Mandragore – L’Oeuf
  6. La petite personne de Perrine Rouillon – Thierry Marchaisse
  7. L’origine du monde de Liv Strömquist – Rackham
  8. Le problème des femmes de Jacky Fleming – Dargaud
  9. Le rose vous va si bien de Véronique Grisseaux et Eva Rollin – Casterman
  10. Fantasma de Maïté Grandjouan – Magnani
  11. Andersen de Nathalie Ferlut – Casterman
  12. Contes & Rock&Roll de Maria Paz – Ankama
  13. La femme qui prenait son mari pour un chapeau de Fiamma Luzzati – Delcourt
  14. Filles des oiseaux de Florence Cestac – Dargaud
  15. Le vrai sexe de la vraie vie de Cy – Lapin

Seconde sélection pour le prix 2017

Le jury d’Artémisia s’est réuni pour passer en revue les nouvelles publications du printemps et de l’été 2016, il a sélectionné 8 titres d’auteures de BD qui vont rejoindre les 14 autres titres retenus lors de la première sélection.

  1. Comics retournés de Gabriela Manzoni – Séguier éditions
  2. Finnele de Anne Teuf – Delcourt
  3. Sisyphe d’Aurélie William Levaux – Atrabile
  4. Le lait noir de Fanny Michaëlis – Cornélius
  5. Cruelle de Florence Dupré Latour – Dargaud
  6. La légèreté de Catherine Meurisse – Dargaud
  7. Azolla de Karine Bernadou – Atrabile
  8. Laban et confiture de Lena Merhej – Alifbata

Première sélection pour le prix 2017

Le jury d’Artemisia a passé en revue les nouvelles publications du début de l’année 2016, il a retenu 14 titres d’auteures de BD pour sa première pré-sélection en vue du prix 2017

  1. Frapper le sol de Céline Wagner chez Acte Sud L’an 2
  2. K-Shock de Christelle Pécout chez Glénat
  3. Quoi de plus normal qu’infliger la vie dOriane Lassus chez Arbitraire
  4. Juliette de Camille Jourdy chez Acte Sud BD
  5. Zita de Sylvie Fontaine chez La boîte à bulles
  6. Histoire décolorée d’Amandine Meyer chez Misma
  7. A la recherche du monstre de Clara Egger chez Mosquito
  8. La maison circulaire de Rachel Deville chez Acte Sud BD
  9. Commando culotte de Mirion Malle chez Ankama
  10. Quatre sœurs de Malika Ferdjoukh et Cati Bauer chez Rue de sèvres
  11. L’odyssée du vice de Delphine Panique chez Les Requins Marteaux
  12. Le retour de la bondrée d’Aimée De Jongh chez Dargaud
  13. Qui mange des couteaux de Zoé Jusseret chez FRMK
  14. L’apocalypse selon Magda de Chloé Vollmer et Carole Maurel chez Delcourt

Remise du prix Artémisia 2016

pict_artemisia_prix_2016_large

Comme chaque année, le Prix Artémisia est proclamé le 9 janvier, date anniversaire de la naissance de Simone de Beauvoir.
Pour cette neuvième édition, le jury a distingué deux auteures.

Le Prix Artémisia 2016 est attribué à Sandrine Revel pour son album Glenn Gould, une vie à contretemps, paru aux éditions Dargaud. Cette magnifique biographie dessinée explore la vie du célèbre pianiste.
Cet ouvrage riche et documenté permet de découvrir la personnalité cachée de l’artiste et tente de percer le mystère de ce génie de la musique. Sandrine Revel succède à Barbara Yelin, récompensée en 2015 pour son album Irmina.

Une mention spéciale du jury est décernée à Théa Rojzman pour son album Mourir (ça n’existe pas), paru aux éditions La Boîte à bulles.Un récit intimiste et poignant magnifiquement réalisé en couleurs directes à l’aquarelle, qui aborde les thèmes forts du traumatisme, de la souffrance et de la folie.

L’objectif de l’association Artémisia est de mettre à l’honneur
la production féminine dans la bande dessinée pour le scénario et/ou le dessin.

Chantal Montellier, bédéaste et fondatrice du Prix Artémisia, est entourée d’un jury composé de :
– Eva Almassy, écrivaine, complice des «Papous dans la tête»
sur France Culture ;
– Odile Conseil, journaliste, créatrice du festival Ciné Salé, également «Papou» ;
– Jean-Christophe Deveney, scénariste de bande dessinée, enseignant ;
– Céline du Chéné, productrice à France Culture, chroniqueuse et reporter pour «Mauvais Genres» ;
– Karim Miské, réalisateur et romancier ;
– Catel Muller, bédéaste et illustratrice ;
– Patrig Pennognon, correcteur, poète, journaliste culture ;
– Olivier Place, directeur des librairies Flammarion ;
– Silvia Radelli, plasticienne ;
– Donatella Saulnier, écrivaine, critique littéraire, médiatrice culturelle ;
– Rachel Viné-Krupa, spécialiste de l’art mural mexicain, de Frida Kahlo et de Tina Modotti.
La remise du prix aura lieu le 21 janvier à la librairie Flammarion duCentre Georges-Pompidou à partir de 18h30.

CONTACT PRESSE
Mona Fatouhi – 06 29 60 51 45 – mona.fatouhi@wanadoo.fr

ok-invite-21-1